Les Tycoons en vadrouille
  • POTOSI

    le 2013-06-13 par Les Tycoons

    ARTICLE #192

 

POTOSI

mercredi 12 juin

Nous prenons le bus de 8h pour Potosi, une ville située à 4060m d’altitude dans les hauts plateaux de la Bolivie centrale. L’histoire de Potosi est entièrement liée à l’extraction de l’argent de la montagne Cerro Rico dominant la ville, par les espagnols pendant 3 siècles puis encore actuellement.

Nous arrivons à midi. Cet après midi sera consacrée à la visite de la Casa Real de la Moneda, le monument phare de la ville, un des plus beaux musée de l’Amérique du sud. Il fut édifié entre 1753 et 1773 afin de contrôler la frappe des pièces coloniales.

Ce bâtiment renferme des trésors historiques. Parmi la belle collection de peintures religieuses de l’école de Potosi figure « La Virgen del Cerro », une œuvre anonyme très connue du 18ème siècle.

Les immenses engrenages en bois, mus par des mules, qui servaient à façonner les pièces, sont impressionnants. Ils furent remplacés par des machines à vapeurs au 19ème siècle.

Les dernières pièces de monnaie furent frappées ici en 1953.

On trouve également dans ce musée une belle collection de minéraux et des momies trouvées dans les murs des églises de la ville.

jeudi 13 juin

Ce matin nous partons pour une visite des mines avec un guide. Nous nous rendons tout d’abord dans le quartier où les mineurs viennent acheter leur matériel pour travailler dans la mine (bâtons de dynamite, baramines, casques …). Puis arrêt au marché où les mineurs viennent se restaurer avant de partir au travail. Nous achetons des feuilles de coca pour en faire cadeau aux mineurs qui la consomment au fond de la mine où les conditions de travail n’ont pas changées depuis 300 ans !

La fameuse montagne Cerro Rico...


Nous visitons ensuite l’ « ingenio », usine d’extraction de l’argent. Le minerai est broyé puis la poudre est mélangée à divers produits chimiques (mercure, arsenic …) qui séparent l’argent. La poussière d’argent est ensuite récupérée sous forme de mousse grâce à des mouvements d’eau. Ce qui surprend le plus est l’état des machines, la vétusté des bâtiments, le manque de sécurité … L’usine n’a pas changée, elle non plus, depuis 300 ans !

Nous montons ensuite jusqu’à l’entrée des mines où des mineurs se préparent à aller travailler. Nous ne rentrons pas à l’intérieur, la sécurité fait défaut, nous ne voulons pas prendre de risque ! Les conditions de travail sont sidérantes !

Retour en ville où nous nous faisons un petit tour au marché après avoir mangé.

Dégustation d'excellents jus de fruits...


Il n'y a pas un jour sans une manifestation ou une fête dans les rues de la ville...


La ville de Potosi...


Cet après midi nous prenons le bus local pour aller à Tarapaya, un village à une trentaine de km. Le site le plus intéressant est l’Ojo del Inca, un lac de cratère parfaitement rond de 100m de diamètre, aux eaux vertes à 30°. Elo et Sandrine prennent un petit bain malgré le froid extérieur !

Freddy, le gardien du site nous fait visiter le site avec, en particulier, un trou d’eau où la température est de 150°, le bassin de l’Inca …

Au moment de partir nous voyons arriver un camping car français ! Un couple et ses deux enfants voyagent ainsi en Amérique du sud pour 6 mois. Nous passons un grand moment à discuter avec eux avant de reprendre le bus pour Potosi.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire