• LE KAWA IJEN (JAVA)

    le 2013-01-03 par Les Tycoons

    ARTICLE #102

 

LE KAWA IJEN (JAVA)

mardi 1er janvier - Bondowoso

Ce matin, nous voulons nous rendre à Sempol afin de monter au volcan Kawa Ijen demain.

Nous négocions une voiture pour 13h30 (plutôt que le bus local qui nous paraît bien compliqué), mais nous n’avons pas trop confiance ! Nous vérifions la voiture, demandons qui va conduire … En fin de compte nous renonçons lorsque le « négociateur », qui nous paraît très louche, vient nous dire que ce ne sera pas la voiture convenue et que nous ne partirons qu’à 15h30 ! Nous avons trop l’impression de nous faire avoir (ça sent trop la magouille !)

Tant pis, nous avons perdu une journée car il n’y a plus de bus, nous resterons une journée de plus à Bondowoso. Demain, ce sera bus local.

Pluie cet après midi.

En soirée, connection avec la famille pour la nouvelle année (merci Aurel !!).

mercredi 2 janvier - Sempol

Ce matin, nous nous rendons à pied à la gare routière de Bondowoso. Nous trouvons un minibus local (vraiment local avec tout ce que ça veut dire !) pour aller à Sempol (village le plus proche du volcan Kawa IIjen). Après avoir chargé nos sacs sur le toit avec tout un tas de marchandises nous partons enfin, il est 10h15.

Notre minibus s’arrête tous les 2 ou 3 km pour charger des marchandises sur le toit puis dans le bus. Il y a vraiment de tout : des sacs de patates douces, 100 kg de riz, 7 seaux de tofu, des cartons de toutes sortes à nos pieds, des bidons d’essence, 13 bouteilles de gaz…..sur le toit. Imaginez la place qu’il nous reste, et nous sommes tout de même passés de 10 à 18 personnes ! C’est ça les transports publics en Indonésie (nous l’avons déjà testé dans le bus pour Bondowoso)

Arrivée à Sempol à 13h30, plus de 3h pour faire 57km !

Sempol est un tout petit village, situé sur le plateau d’Ijen : vaste zone volcanique dominée par les 3 cônes volcaniques de l’Ijen (2368m), du Mérapi (2800m) et du Raung (3332m). Couverte d’une épaisse forêt, cette région de hauts plateaux est parsemée de plantations de café et de quelques villages isolés. Nous logeons d’ailleurs à 1km de Sempol, à l’Arabica hôtel.

Cet après-midi nous nous rendons à pied au village de Sempol , très joli avec ses maisons fleuries et bien entretenues, pour essayer de trouver une voiture avec chauffeur pour demain. En effet nous devons partir à 1h du matin …

Au retour nous allons jusqu’au village Arabica, tout aussi joli, mais la pluie se met à tomber vraiment fort, nous rentrons trempés !

jeudi 3 janvier - Kawa Ijen

Ce matin le réveil sonne à 00h30 ! Départ avec notre chauffeur, réservé hier, à 1h ! Arrivée au Pos Paltuding au bout de 45 mn de montée. Nous démarrons l’ascension du volcan Kawa Ijen avec nos frontales (le volcan a été rendu célèbre par un reportage de Nicolas Hulot). Il y a très peu de monde à cette heure-ci !

Montée assez raide jusqu’au campement des porteurs de soufre, puis continuation jusqu’au bord du cratère que nous atteignons vers 3h45. Nous commençons à sentir les vapeurs de soufre. Dans la nuit, au fond du cratère, nous pouvons voir les « blue fires » (les feux bleus). En fait c’est le gaz de soufre qui, au contact de l’air, s’enflamme et donne des flammes de couleur bleue. Impressionnant ! Lolo descend un peu dans le cratère et entend le bruit de chalumeau qui s’en dégage.

Dans la nuit, nous croisons déjà de nombreux porteurs de soufre. En effet, le volcan produit des quantités de soufre et quelques 300 ramasseurs descendent jusqu’au fond du cratère pour récolter, à la main, cette substance jaune. Ils remontent ensuite du fond pour redescendre la pente du volcan jusqu’au Pos Paltuding leur charge de 75 à 80 kg ! (Il nous a été impossible de décoller du sol les 2 paniers remplis de soufre !). Ce travail exténuant est très mal payé : environ 0,02 € le kg, et l leur faut environ 6 h pour faire un aller – retour.

Au lever du jour, vers 5 h, nous découvrons le somptueux lac de soufre turquoise au fond du cratère à 2148m d’altitude, entouré des parois abruptes du cratère (la dernière éruption majeure remonte à 1936).

Ici aussi, nous avons eu droit à la photo avec des touristes indonésiens...


Au bord du lac des émanations sulfureuses s’échappent de la cheminée du volcan, masquant partiellement le lac, c’est ici que les ramasseurs viennent chercher le soufre. C’est d’une beauté à couper le souffle … d’ailleurs il est bien coupé par les vapeurs de soufre qui nous piquent également bien les yeux !

Nous longeons les bords du cratère jusqu’ à 7h puis entamons la descente avec un petit arrêt au campement des porteurs, ici ils pèsent leurs paniers de soufre.

Arrivée à la voiture vers 8h où nous attend notre chauffeur (super sympa). Il nous conduit alors jusqu’au port de Kétapang. Là, après un petit repas frugal, nous prenons le ferry pour l’île de Bali (1h de traversée), puis le bus local bien bourré pour Denpasar (4h !). Enfin, un minibus avec un chauffeur complètement barjot (il parle tout seul en faisant de grands gestes, interpelle les gens dans la rue, perd une pièce du véhicule …) nous conduit jusqu’à Ubud. Nous trouvons une guesthouse plutôt bien avec un joli jardin de plantes tropicales.

Pluie en soirée comme tous les jours depuis que nous sommes en Indonésie.

VIDEO : ci-dessous une courte vidéo du volcan Kawa Ijen

3 commentaires

Message de gena et phim

posté le 10-01-2013

"Misère c'est vrai mais magnifique,le travaille de ses homes...impensable,mais c'est la vie. Leurs petites maisons sont comme chez nous,leur vie de travaille, ne ressemble pas de tout,incroyable....Attention aux arnaques et aux danger. Bisous +++"

Message de Rodolfo et Maddo

posté le 11-01-2013

"Bonjour, Nous suivons toujours avec beaucoup d'intérêt et de plaisir votre formidable périple. Que de belles photos et de beaux souvenirs engrangés pour la vie... L'année 2013 commence fort sur les volcans, ça sent le soufre ! Continuez à éblouir nos yeux et à alimenter notre culture générale... Bonne route à tous les cinq. Bises valnégriennes. "

Message de Nicco

posté le 11-01-2013

"Magnifique, mais en même temps horrifiant... Voir ces hommes aller chercher du soufre dans ces conditions, et pour un salaire de misère... Profitez bien quand même, et continuez de nous faire voyager avec vous :)"

Laisser un commentaire